Category Archives: Approches et usages technopédagogiques

.

RÉCIT national des langues – TNI et tablette tactile en anglais, langue seconde (ALS)

Les 3 et 4 mai 2016, les enseignants d’anglais au primaire et au secondaire à la Commission scolaire de Charlevoix ont eu la chance d’assister à 2 jours de formations TIC par Sandra Laine, conseillère pédagogique au RÉCIT national du domaine des langues au sujet du tableau numérique interactif (TNI) et de la tablette tactile en enseignement de l’anglais, langue seconde (ALS). L’arrivée massive des tableaux numériques interactifs (TNI) et des tablettes tactiles dans les classes nous mène sans aucun doute à revoir nos pratiques pédagogiques et à nous poser certaines questions. Quelle est la valeur ajoutée de ces outils technologiques ? Comment pouvons-nous rendre nos élèves actifs dans leurs apprentissages ? Combien de temps devons-nous passer à créer du contenu ?

Lors de la journée de formation du 3 mai 2016 sur l’utilisation du tableau numérique interactif (TNI) à des fins pédagogiques, Sandra Laine proposait une réflexion sur l’utilisation du TNI en contexte pédagogique ainsi que des pistes pour aider à la planification d’une séquence d’apprentissage qui inclut l’utilisation du TNI en classe. Ensuite, les enseignants avaient l’occasion d’explorer différentes ressources et activités d’apprentissage qui visent le développement de compétences des élèves. Pour les soutenir dans leur démarche, des ressources sont à leur disposition en ligne pour faciliter le transfert en salle de classe.

Lors de la journée de formation du 4 mai 2016 sur la tablette tactile en salle de classe, Sandra Laine proposait d’explorer et d’expérimenter différentes façons d’utiliser la tablette tactile iPad avec les élèves en salle de classe. Les enseignants ont vécu des activités pédagogiques qui leurs donneront des idées de réinvestissement et de réfléchir à l’organisation de la classe et à la gestion des productions des élèves. Différentes ressources sont mises à leur disposition en ligne pour faciliter le transfert en salle de classe.

Suite aux formations TIC de Sandra Laine, conseillère pédagogique au RÉCIT national du domaine des langues, les conseillers pédagogiques Sophie Bernier et Yves Duchesne seront disponibles auprès des enseignants d’anglais dans l’accompagnement et la réalisation des projets technopédagogiques en classe.

.

Colloque AQUOPS 2016 – Compétences numériques, le rendez-vous clé!

Le 34e colloque de l’Association Québécoise des Utilisateurs de l’Ordinateur au Primaire et au Secondaire (AQUOPS) aura lieu les 22, 23 et 24 mars 2016 aux Hilton et Delta Québec. Cette édition se déroulera sous le thème compétences numériques, le rendez-vous clé! L’AQUOPS est un organisme à but non lucratif dont la mission est de regrouper en association des intervenants scolaires, du niveau préscolaire, primaire et secondaire, afin de favoriser l’intégration et l’utilisation pédagogique des technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation.

Vous pouvez consulter l’ensemble des ateliers au programme! Nous vous recommandons de consulter la version détaillée du Programme AQUOPS 2016 en format PDF sur votre écran.

Le formulaire d’inscription aux ateliers du 34e colloque de l’AQUOPS.

DATE ET LIEU

Colloque AQUOPS 2016
les 22, 23 et 24 mars 2016,  aux Hilton et Delta de Québec
1100, boulevard René-Lévesque Est
C.P. 157 Haute-Ville Québec G1R 4P3

.

RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix

Le service local du Réseau pour le développement des Compétences par l’Intégration des Technologies (RÉCIT) de la Commission scolaire de Charlevoix assume des fonctions de formation, de soutien et d’accompagnement, ainsi que des activités de mise en réseau et d’innovation pédagogique. Son mandat est principalement d’assurer l’intégration pédagogique des technologies de l’information et de la communication (TIC) en développant les compétences professionnelles du personnel enseignant selon les divers domaines disciplinaires du programme de formation de l’école québécoise (PFEQ) et de la progression des apprentissages (PDA) au primaire et au secondaire. Champs d’intervention pour les accompagnements, les formations et les projets technopédagogiques du conseiller RÉCIT : aides technologiques EHDAA et épreuves numériques adaptées pour les élèves ayant des besoins particuliers, technologies numériques interactives (TNI, tablettes tactiles et mobilité), robotique pédagogique pour la persévérance scolaire et la réussite éducative (WeDo, Scratch, NXT et EV3), applications pédagogiques, logiciels éducatifs et ressources didactiques numériques selon les diverses disciplines scolaires, portail éducatif et communautés virtuelles d’apprentissage, création et hébergement de sites Internet, applications infonuagiques, École en réseau (ÉER), Projet personnel d’orientation (PPO), Exploration de la formation professionnelle (EFP) et Projet intégrateur (PI).

Les fonctions se traduisent particulièrement par les tâches professionnelles suivantes :

  • La formation continue auprès du personnel enseignant et professionnel, dans une démarche d’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) en classe, en lien avec les compétences transversales et disciplinaires;
  • L’accompagnement et le soutien dans l’utilisation de ressources disponibles dans Internet, dont la formation en ligne, l’accès à du matériel didactique numérique, la participation à des groupes virtuels d’échanges et de partage;
  • L’accompagnement et l’aide stratégique à la mise en œuvre de projets interactifs et de situations d’apprentissage et d’évaluation de simples à complexes;
  • L’organisation et l’animation d’un réseau de soutien et d’entraide au sein de la commission scolaire, pouvant répondre aux besoins du personnel enseignant en classe et à distance;
  • La participation au collectif en intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur une base régionale et nationale, à des fins de formation, de partage d’expertise et de travail collaboratif;
  • La contribution à l’innovation en participant à des cellules de veille technologique, nécessaire pour soutenir adéquatement les projets pédagogiques qui nécessitent de l’innovation et de l’expérimentation.
.

CRIFPE – Technologies tactiles à l’école : quels usages, quels impacts?

CRIFPE – Technologies tactiles à l’école : quels usages, quels impacts?

Vous trouverez sur ce site trois projets réalisés actuellement par le Chaire de recherche du Canada sur les TIC et l’éducation. Ces projets visent une analyse détaillée des usages et des effets de l’utilisation des tablettes tactiles, des TBI et de l’usage combiné de ces deux outils en contexte éducatif.

Cette recherche prend ses fondements dans un contexte sociétal de plus en plus numérique et mobile, mais aussi dans la volonté des chercheurs d’apporter un éclairage scientifique à ces thématiques encore trop peu explorées. En effet, les technologies tactiles sont devenues, en un temps relativement court, une partie intégrante de notre paysage numérique et éducatif. Ces outils sont souvent présentés par les écoles, par la presse, mais aussi par la littérature comme des outils possédant de multiples plus values pédagogiques et dont l’impact en contexte éducatif s’avèrerait non négligeable. Cependant, les multiples avantages que l’on impute à ces technologies demandent une analyse rigoureuse et détaillée, montrant les effets d’outils encore nouveaux et dont les spécificités intrinsèques en contexte scolaire n’ont pas encore été explorées. C’est donc dans cette perspective d’exploration et de questionnements que ces recherches vont s’orienter.

Ce site propose trois sections comprenant différents outils pour tout professionnel souhaitant partager ou utiliser des ressources, recherches et expérimentations en lien avec cette thématique. C’est dans le partage que nous pourrons trouver des solutions aux défis de ces nouveaux outils !

 

Dix principales recommandations issues de la recherche

 

En lien avec les résultats présentés dans le cadre de ce projet de recherche, il semble important pour nous de formuler une liste de brèves recommandations destinées aux différents acteurs scolaires impliqués dans la mise en place de tels projets où chaque élève possède un iPad en salle de classe.

 

1. Formation et réseautage des enseignants. En lien avec les recommandations des enseignants, il semble impératif que les enseignants soient formés, à la fois sur les plans pédagogiques (gestion

de classe et aspects didactiques des disciplines scolaires) et techniques, à l’usage des iPad par les élèves en contexte scolaire. Des ressources devraient aussi être proposées aux enseignants à

l’avance, en lien avec les disciplines enseignées. Il importe aussi que ces formations soient jumelées

à du temps de libération pour que les enseignants puissent, en équipe de préférence, tenter de

mettre en pratique ce qu’ils auront appris lors de ces formations. Il semble aussi important de

rappeler aux enseignants, lors de ces formations, que ce ne seront pas les tablettes tactiles qui

favoriseront la motivation ou la réussite scolaire, mais bien les usages qui en seront faits. Toujours

en lien avec la formation, il semble nécessaire de mettre les enseignants en réseaux, voire de

créer une communauté de pratique, soit à l’intérieur d’une même école, voire peut-être même à

l’échelle provinciale.

 

2. Au-delà des formations, il semble important que tous les enseignants soient conscients à la fois

des avantages et des défis que représentent les tablettes tactiles en contexte scolaire, notamment

au niveau de la gestion de classe. Notre étude révèle que les meilleurs enseignants ne peuvent

plus se permettre de rester uniquement devant la classe, sans circuler entre les rangées d’élèves.

Nos résultats montrent aussi que les meilleurs enseignants, même s’ils amènent les élèves à

utiliser leur iPad de façon régulière, leur demandent parfois de la ranger, pour avoir pleinement

leur attention. Il n’y a certes pas de stratégie de gestion de classe parfaite pour ce nouveau

contexte d’enseignement-apprentissage, mais il est certain que ces deux suggestions semblent

peut-être se démarquer des résultats de notre étude.

 

3. Responsabiliser et former les élèves. En lien avec le principal défi rencontré par les

enseignants, soit la distraction que peuvent susciter les tablettes tactiles en classe, il semble

impératif de mettre en place diverses stratégies pour responsabiliser et former les élèves dans

l’usage de leur outil informatique, tant à l’école qu’en dehors de l’école. Une charte – ou un code

d’usage – devrait donc être mise en place, et tant les élèves que les enseignants devraient prendre

part à la rédaction du texte-cadre. Il faut aussi rapidement leur montrer comment il leur est

possible d’apprendre plus avec cet outil. L’idée de promouvoir l’utilisation responsable de l’iPad en

éduquant à la citoyenneté numérique semble particulièrement importante pour toutes les écoles

qui se lanceront dans de telles initiatives. Les résultats de notre étude révèlent notamment qu’il

faut trouver des façons de renforcer les comportements adaptés, sans pour autant contraindre les

acteurs éducatifs à contrôler l’utilisation de la tablette tactile, tâche illusoire à l’école, où chaque

enseignant est souvent confronté à des centaines d’élèves.

L’iPad à l’école: usages, avantages et défis

 

4. Amener les élèves à lire des livres avec L’iPad. Les résultats de notre recherche montrent

clairement que trop peu d’élèves ont été amenés à lire avec leur iPad, alors que c’est pourtant

l’une des principales fonctionnalités de cet outil technologique. Il semble donc essentiel de

favoriser la lecture avec cet outil, voire de redonner le goût de lire aux jeunes par le biais de

l’iPad.

 

5. Utiliser l’iPad pour apprendre à écrire. Les différents acteurs scolaires doivent être

conscients, et nos résultats de recherche sont clairs à ce sujet, que l’iPad n’est pas, encore,

l’outil le plus idéal pour apprendre à écrire. En étant conscient de ce défi, il sera peut-être plus

facile de mettre en place des activités pédagogiques plus ciblées qui chercheront à combler

cette lacune.

 

6. Des manuels scolaires adaptés et accessibles en tout temps. Les résultats de notre

étude mettent clairement en évidence que certains manuels scolaires sont plus adaptés que

d’autres. Il faut d’abord que ces manuels soient accessibles en tout temps. Il faut également

que les activités présentes dans ces livres qui sont proposées aux élèves soient à la fois

interactives et stimulantes.

 

7. Les écoles qui mettent en place de telles initiatives doivent être en mesure de sensibiliser

les parents, non seulement aux nombreux avantages potentiels que représentent les

tablettes tactiles en contexte scolaire – ce qui semble déjà être en place – mais aussi aux

défis que pourraient représenter certains usages des tablettes tactiles – ce qui ne semble pas

encore une pratique courante dans les écoles. Même si les avantages surpassent largement

les défis, il semble important de donner l’heure juste aux parents d’élèves, pour qu’ils soient

encore plus en mesure de faire face aux problèmes qu’ils rencontreraient.

 

8. Les concepteurs d’applications éducatives pourraient aussi reprendre certains des

besoins clairement identifiés par notre étude, notamment au niveau du développement

d’applications qui pourraient permettre, par exemple, d’avoir des suggestions de correction

au fur et à mesure qu’un texte est écrit, comme le permettent par exemple plusieurs logiciels

de traitement de texte à l’ordinateur.

 

9. Il semble impératif de documenter par la recherche les expériences de mise en place des

iPad en contexte scolaire, et ce, non seulement afin de mieux comprendre les avantages de

telles innovations, mais aussi et surtout afin de mieux faire face aux écueils qui se présenteront

devant les élèves, les enseignants et tous les acteurs éducatifs impliqués dans de tels projets

technologiques.

 

10. Enfin, il faudrait encourager les instances gouvernementales et les acteurs de la formation des

maîtres à proposer aux enseignants actuels et futurs une vision cohérente et plus précise

de la façon dont les technologies mobiles, comme les iPad, peuvent participer à la mission de

l’école : instruire, socialiser, qualifier. Il faut aussi montrer aux futurs enseignants comment

les technologies peuvent s’intégrer dans les programmes de formation, et participer, ainsi, à

l’atteinte des objectifs d’apprentissage ou des compétences visés.

.

RÉCIT 03-12 – CampTIC des CP – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.itTechnologies de l’information et de la communication (TIC) pour l’enseignement et l’apprentissage

Le camp TIC des CP 03-12 est né d’un désir de la table régionale des Services éducatifs d’offrir, à tous les conseillères et conseillers pédagogiques des régions 03-12, une occasion de se rencontrer, de s’informer et de se former autour des technologies de l’information et de la communication. Pour réaliser cet événement, la table régionale des services éducatifs a fait appel à l’expertise de la table régionale du RÉCIT . Les professionnels au RÉCIT ont préparé deux journées de rencontre offrant un menu diversifié selon les intérêts recueillis auprès de la clientèle visée. Lors de ces deux journées, les services locaux du RÉCIT des régions 03-12 ont fait appel aux différents services nationaux du RÉCIT et auMinistère de l’Éducation avec son projet d’École 2.0 .

See on www.planete-education.com

.

Agence spatiale canadienne (ASC) – Introduction aux systèmes robotisés et automatisés

Ce document d’introduction à la robotique fournit aux éducateurs des renseignements sur les différentes composantes et utilisations des robots. On y propose une activité de remue-méninges en groupe afin d’identifier les différents types de robots utilisés dans la vie courante et des activités individuelles qui permettront aux élèves de dessiner leur propre robot et d’en expliquer l’usage.

Cette introduction à la robotique a été préparée à l’intention des enseignants qui ne possèdent pas de formation dans ce domaine. Elle vise à offrir une occasion aux élèves à développer et pratiquer leurs aptitudes au niveau de l’observation, de l’application d’un esprit de synthèse et de la conceptualisation de leurs cheminement et résultats. Les enseignants trouveront dans cette partie du document un certain nombre de définitions de base qui aideront les élèves à se familiariser avec la robotique ainsi que les systèmes automatisés et leurs différentes composantes. Une deuxième partie proposera des activités reliées aux thèmes développés. Une liste des mots de vocabulaire à réviser avec les élèves vous est accessible pour consultation à l’annexe A.

La définition d’un robot ou d’un système automatisé est « une machine ou un dispositif qui fonctionne de façon automatique ou en réponse à une commande à distance ». Le terme « robot » nous vient du mot tchèque « robota » qui signifie travailleur compulsif. Bien que l’image d’un androïde ou d’une quelconque machine ayant une forme humaine nous vienne à l’esprit lorsque nous parlons de robots, la définition de ce terme s’applique tout aussi bien aux systèmes automatisés tels que grille-pain automatiques et cuisinières électriques.

Agence spatiale canadienne (ASC) – Introduction aux systèmes robotisés et automatisés

Agence spatiale canadienne (ASC) – Les robots dans mon entourage

.

Carrefour éducation – La robotique pour favoriser la réussite scolaire

Carrefour éducation – La robotique pour favoriser la réussite scolaire – Montréal, jeudi 9 avril, 2009 par Martine Rioux, APP.

La robotique devient de plus en plus populaire dans les écoles. Elle est une façon pour l’enseignant de faire visualiser et expérimenter des concepts abstraits par les élèves. Elle se révèle aussi une source de motivation pour les garçons. Richard Lahaie, enseignant à la Commission scolaire de Charlevoix, en témoigne.

Lorsque les élèves de M. Lahaie, un groupe de première secondaire en adaptation scolaire, ont remporté la compétition régionale de robotique (Québec-Chaudière-Appalaches) en mai 2008, ils étaient en extase. « Depuis des années, ils font face à des échecs. À ce moment-là, ils venaient pourtant de remporter une compétition contre d’autres jeunes, dont plusieurs du régulier. Imaginez le bond dans leur estime d’eux-mêmes. »

M. Lahaie est catégorique : le projet de robotique qu’il a mis en place avec ses « garçons » a eu des effets bénéfiques sur eux : augmentation de la motivation, diminution des interventions disciplinaire, diminution du taux d’absentéisme chez les garçons, augmentation de la participation active dans les activités de la classe. « Ils vivent des réussites, cela n’a pas de prix. »

Et c’est sans compter la rétroaction avec les parents. « Enfin, ils reçoivent du positif de la part de l’école. Ils sont impressionnés de voir ce que leur enfant est capable d’accomplir. »

Intégrer la robotique
Faire de la robotique à l’école, ce n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. Il suffit de se procurer un équipement de base, d’acquérir quelques notions et de se lancer.

« Les élèves comprendront rapidement comment utiliser le matériel. L’enseignant n’a pas besoin de maîtriser tout l’environnement », indique Pierre Lachance, responsable du RÉCIT national de la mathématique, de la science et de la technologie (RÉCIT MST).

Depuis quelques années, M. Lachance offre de la formation et du soutien aux enseignants du Québec qui désirent intégrer la robotique dans leur enseignement des sciences et technologies. Selon lui, l’ensemble du curriculum peut être couvert par le biais de la robotique.

Au départ, il faut donc se procurer des ensembles de robotique Lego (RCX ou NXT) et des ordinateurs portables. Les ensembles valent environ 450$ chacun. L’enseignant prévoit généralement du matériel pour des équipes de deux élèves.

Pour cet achat, M. Lahaie a obtenu du financement de la Mesure 30054 en adaptation scolaire. La commission scolaire a complété.

Il a aussi acheté des ordinateurs de l’organisme Ordinateurs pour les écoles du Québec (OPEQ), qui vend des portables pour environ 75$. « Des ordinateurs munis de Windows 98SE sur lesquels on n’installera uniquement le logiciel de robotique suffisent amplement. Pour faciliter la réalisation du projet, ces ordinateurs seront réservés à l’usage exclusif de la robotique. »

Les élèves de M. Lahaie ont en plus fabriqué un plateau de missions sur lequel ils peuvent faire circuler leurs robots.

Mode d’emploi
Pour l’enseignant, la robotique représente « un moyen signifiant dans le développement de compétences reliées aux mathématiques, aux sciences et à la technologie ». Certaines notions très abstraites font soudainement du sens : diamètre d’une roue et distance parcourue, gain mécanique, centre de masse, intensité lumineuse, vitesse de rotation, gravité, etc. Elles sont mises en action, l’élève comprend à quoi elles servent.

« C’est probablement l’activité la plus concrète que les élèves peuvent réaliser à l’école. Ils programment leur robot à l’ordinateur et ils voient immédiatement le résultat. Ils savent tout de suite s’ils ont réussi ou s’ils doivent apporter des modifications. Ils s’engagent pleinement dans l’activité et tentent toujours d’aller plus loin », dit M. Lachance.

Afin de témoigner de son expérience de robotique et de faciliter la tâche à d’autres enseignants qui décideront de se lancer dans l’aventure, M. Lahaie dépose tous ces outils sur le site de son projet. On retrouve entre autres la structure des périodes en classe et le contenu des missions robotique qu’il a développées.

Le site Robot-TIC du RÉCIT MST propose également la description du matériel et des logiciels utilisés, des informations et ressources pédagogiques, des activités à réaliser en classe avec les élèves, des vidéos expliquant certaines manipulations, des procéduriers, etc.

Le projet Robotique pour la réussite scolaire a été présenté dans le cadre du 34e congrès de l’Association québécoise pour les troubles d’apprentissage (AQETA). La présentation est en ligne.

.

Carrefour éducation – Robotique pour la réussite éducative

Carrefour éducation – Robotique pour la réussite éducative – Planète-éducation – jeudi, 14 novembre, 2013 par Nancy Cloutier.

Consultez le site à l’adresse
http://robotique.planete-education.com

Classification de ce site Web commenté
Cette page illustre les différents éléments d’un projet pédagogique ayant pour objectif de faire vivre aux élèves en difficultés une série d’activités reliées aux technologies robotiques afin d’aider à la motivation scolaire et au transfert des apprentissages. Cahiers préparatoires pour missions robotiques, idées d’ateliers et autres ressources pédagogiques sont à votre disposition.

Description
Vous avez des élèves éprouvant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage (retard scolaire, dyslexie, dysphasie, trouble déficitaire de l’attention et de la concentration, trouble de comportement, démotivation) dans vos classes? La robotique vous intéresse? Le projet proposé par le RÉCIT CS Charlevoix est une belle occasion de faire vivre aux élèves une série d’activités reliées aux technologies afin d’aider au transfert des apprentissages du programme de formation, particulièrement en mathématique et en science et technologie.

Le projet propose aux élèves des situations signifiantes qui suscitent leur intérêt et qui les amènent à résoudre des problèmes. Ils devront chercher et repérer les informations importantes et seront appelés à faire preuve de créativité. Il s’agit là d’une opportunité de projet multidisciplinaire, favorisant l’intégration des matières et la concertation entre les enseignants, particulièrement au premier cycle du secondaire.

Un support multimédia (audio et vidéo) est offert avec chacune des missions étant donné que les élèves ciblés par le projet sont en majorité des élèves qui éprouvent des difficultés en lecture, ce qui freine bien souvent le développement de compétences en mathématique et en science.

Par l’initiation à la programmation des robots et la réalisation d’activités de constructions robotiques, on souhaite que les élèves se sentent valorisés. Le travail d’équipe et la coopération sont mis à profit. Ce projet souhaite augmenter la motivation des élèves à risque, de leur faire vivre des réussites du point de vue des apprentissages et d’augmenter leur estime de soi.

Remarque : il faut savoir que les élèves doivent d’abord compléter certains exercices de la section Robot Educator du logiciel LEGO MINDSTORMS EDU NXT.

Pistes pédagogiques
a) Le projet Mathé-Robot

L’enseignant du régulier qui aimerait initier ses élèves du primaire ou du secondaire à la robotique peut suivre la démarche proposée par le site, bien qu’elle soit destinée à des élèves en difficultés d’adaptation ou d’apprentissage.

Dans le déroulement du projet Mathé-Robot, deux procédures distinctes sont utilisées. Avec la première procédure, l’enseignant offre une leçon théorique sur une notion mathématique (telles que l’exponentiation et la propriété des opérations) pour ensuite proposer un laboratoire robotique permettant de mettre en pratique ladite notion. Les capsules vidéo et la bibliothèque virtuelle du site Allô prof peuvent servir de référence dans l’enseignement des capsules théoriques, permettant ainsi à l’enseignant d’être plus disponible auprès des élèves rendus à la phase pratique.

La deuxième procédure consiste à proposer aux élèves l’une des missions robotiques en lien avec une notion mathématique qu’il n’a pas étudiée encore. Une fois la mission réalisée, l’enseignant offre un enseignement théorique portant sur la notion de mathématique « expérimenté ». Ce sont les élèves qui énonceront les liens à faire avec le défi.

b) Le programme Science et technologie

En science et technologie, les concepts de l’univers technologique du premier ou du deuxième cycle du secondaire peuvent être mis à profit dans le cadre de ce projet inspirant, allant du dessin technique à la conception technologique, en passant par des concepts reliés à l’arithmétique et la géométrie du programme de mathématique. D’autres projets de robotique peuvent également naître de cette approche.

.

Commission scolaire de Charlevoix – Projet TIC pour la réussite en mathématique

Commission scolaire de Charlevoix – Projet TIC pour la réussite en mathématique – Jeudi 20 janvier 2011

Dans le cadre du Programme de soutien à la recherche et au développement en adaptation scolaire 2010-2011, qui encourage l’innovation et l’amélioration des interventions auprès des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA), le Ministère a reçu 55 projets provenant de toutes les régions du Québec. Le projet Mathé-robot pour la réussite en mathématique, présenté par MM. Yves Duchesne et Richard Lahaie de notre commission scolaire, a été retenu dans le volet TIC. Un soutien financier pouvant atteindre la somme de 12 000 $ sera versé pour la réalisation de ce projet en 2010-2011. Félicitations à nos deux adeptes des technologies robotiques!

Site du projet pédagogique Mathé-robot : http://robotique.planete-education.com

 

.

Formation robotique RÉCIT MST

Formation robotique RÉCIT MST

lundi 7 février 2011 par Yves Duchesne

Une journée de formation sur la robotique Wedo, RCX et NXT.

Qu’est-ce que la robotique ? Comment exploiter cette technologie dans ma classe ? Où trouver des ressources sur le sujet ? Quels types de situations d’apprentissage peuvent se vivre avec des élèves ? Quels sont les liens avec le programme de formation ?
Formateurs : Pierre Lachance et Pierre Couillard du RÉCIT national de la mathématique, de la science et de la technologie (MST)
Date : 2011-02-04
Heure : 8h30 à 15h30
Lieu : École Laure-Gaudreault

Ordre du jour

  1. Bienvenue
  2. Présentation des formateurs
  3. Retour sur les premières formations
  4. Buts de la formation
  5. Défis
    1. Carré complexe
    2. Labyrinthe
    3. La course
      1. Quand on construit un robot, on développe beaucoup cette section du PFEQ (1er cycle secondaire, science et technologie). Pour le primaire, cette section du PFEQ (science et technologie, univers matériel).
      2. Quand on programme un robot, on développe, entre autres, cette section du programme, celle-ci et celle-là (Mathématique 1er cycle secondaire). Pour le primaire, cette section du programmecelle-ci etcelle-là (Mathématique).
  6. Introduction à la saisie de données
  7. Documentation disponible
  8. Planification
    1. Texte Pas à pas pour le NXT.
  9. Retour et suite

Liens

Planification

Plus loin

.

Initiation à la programmation avec RobotProg

RobotProg

mercredi 8 novembre 2006 par Yves Duchesne

RobotProg est un logiciel éducatif gratuit permettant l’apprentissage à l’aide d’un organigramme des concepts élémentaires de la programmation et de la robotique. Vous trouverez dans l’aide du logiciel, la documentation complète portant sur son utilisation.

Tutoriel de RobotProg
En suivant ce tutoriel vous pourrez progresser par étapes dans l’apprentissage des bases de la programmation. Vous pouvez soit télécharger le tutoriel pour le consulter sur votre ordinateur ou bien le consulter en ligne.


Exemples de programmes RobotProg
Le robot va devant un mur : programme de base.
Le robot va dans un coin : utilisation d’un sous programme.
Le robot fait un aller et retour : utilisation de boucles et de variables.
Le robot va au mur le plus près de lui : utilisation de boucles, de variables et de sous-programmes.
Le robot dessine un carré sur le sol : utilisation de boucles, de variables et de sous-programmes.
Le robot trouve et lance le ballon sur un terrain sans obstacles : utilisation de boucles, de variables et de sous-programmes.  

Cours d’initiation à la programmation avec RobotProg


 

titre documents joints

Tutoriel RobotProg

9 septembre 2007
info document : Zip
242.1 ko

.

Journées d’activités de motivation (JAM) – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.itTIC EHDAA – Les aides technologiques pour l’enseignement et l’apprentissage en adaptation scolaire

Les journées d’activités de motivation (JAM) font désormais partie de la grille matières du groupe ASM (appui, soutien, motivation) du Centre éducatif Saint-Aubin. Le Centre éducatif Saint-Aubin, situé à Baie-Saint-Paul, Québec, est une institution d’enseignement secondaire de la commission scolaire Charlevoix. L’objectif des journées d’activités de motivation (JAM) est de stimuler la motivation et la persévérance scolaire des élèves en difficulté. En effet, un jour par cycle, les élèves du groupe ASM ont la chance de bénéficier d’une panoplie d’activités intérieures et extérieures. Nous nous sommes évidemment basés sur les centres d’intérêt des élèves afin de planifier chacune des activités. Il va de soi que la géographie de Charlevoix avec ses innombrables possibilités et ses magnifiques paysages favorise grandement la réalisation d’un tel projet. Nous vous invitons à parcourir notre site Internet afin de prendre connaissance des différents journées d’activités de motivation (JAM) vécus par les élèves. Les jeunes agiront comme journalistes et y publieront un contenu sous forme de photos, vidéos et commentaires.

See on www.planete-education.com

.

Échos d’école – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.itTableau numérique interactif (TBI-TNI)

Le site Échos d’école propose plus de 170 jeux éducatifs et exercices interactifs qui permettent aux élèves de 3 à 10 ans de consolider leurs acquis scolaires et de s’éveiller aux diverses notions essentielles des programmes de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire. Il permet de développer les connaissances selon diverses thématiques telles que : le calcul, la numération, la géographie, la mémoire, la logique, la créativité, la mesure et le sens de l’observation. La plupart des jeux sont réalisés avec des données aléatoires, ce qui permet aux élèves de rejouer de nombreuses fois au même jeu avec des degrés de difficulté différents. Les activités interactives sont disponibles en français, anglais et espagnol.
See on www.planete-education.com

.

TBISuite – Logiciels libres pour TNI/TBI – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.itTableau numérique interactif (TBI-TNI)

TbiSuite est un ensemble de logiciels libres et gratuits à destination des écoles maternelle et élémentaire pouvant être utilisés sur ordinateur ou sur tableau numérique interactif (TNI/TBI). Ces logiciels sont créés en Java pour une portabilité sur la majorité des OS répandus (Windows, Mac OS et Linux).

See on www.planete-education.com

.

Espace de mutualisation TNI – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.itTableau numérique interactif (TBI-TNI)

Espace de mutualisation et de partage proposant des ressources pédagogiques multidisciplinaires (français, mathématiques, histoire, géographie, arts et langues secondes) pour utilisation avec les tableaux numériques interactifs (TNI/TBI) dans l’enseignement et l’apprentissage en classes primaires et spécialisées. Vous trouverez sur ce site, des conseils, des informations, des documents, des visites virtuelles, des sites Internet, des témoignages et une foire aux questions sur les divers matériels et logiciels TNI/TBI (Hitachi StarBoard, eInstruction Interwrite Workspace, Promethean Activ’Inspire, Smart Board Notebook, eBeam Speechi, Epson, Polyvision et Sankoré). Une réalisation du Réseau Départemental de Ressources Informatiques (RDRI) du Rhône.

See on www.planete-education.com

.

La collection MédiaFICHES – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.it – Planète-éducation – Ressources pédagogiques pour l’enseignement et l’apprentissage

Pour comprendre les enjeux pédagogiques des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) et pour les prendre en main, la collection MédiaFICHES constitue une ressource incontournable pour tous les membres de la communauté éducative. Tableaux numériques interactifs (TNI), vidéoprojecteurs interactifs, classes mobiles, baladeurs, tablettes numériques, espaces numériques de travail… toutes ces technologies sont désormais présentes dans les classes. La collection MédiaFICHES est une réalisation du pôle numérique de l’académie de Créteil en partenariat avec les fabricants et les éditeurs.
See on www.planete-education.com

.

InteractiFLE – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.it – Planète-éducation – Ressources pédagogiques pour l’enseignement et l’apprentissage

Le portail de l’association InteractiFLE a pour but de promouvoir l’utilisation des technologies de l’information et de la communication en éducation (TICE) et plus spécifiquement l’accès gratuit à des activités et ressources pédagogiques pour tableau blanc numérique interactif (TBI/TNI) SMART Board dans l’enseignement et l’apprentissage du français langue étrangère (FLE). Le site propose également une gamme de formations techniques et didactiques pour les différentes structures d’enseignement ainsi qu’un service de cours de français, de conférences et de consultation pédagogique pour l’enseignement des langues.
See on www.planete-education.com

.

Interagir.fr – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.it – Planète-éducation – Ressources pédagogiques pour l’enseignement et l’apprentissage

Le site Interagir.fr est une communauté d’échange et de partage qui propose gratuitement des ressources pédagogiques numériques pour l’enseignement et l’apprentissage avec les tableaux blancs interactifs (TBI).
See on www.planete-education.com

.

MathTBI.be – Mathématique et TBI – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.itPlanète-éducation

Le portail Mathtbi.be propose des ressources technopédagogiques TICE sur l’usage du tableau blanc numérique interactif (TBI/TNI) en classe pour l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques : articles, informations, documents, formations, produits technologiques, animations et simulations réalisées sous GeoGebra, InstrumenPoche, Thot (équations du premier degré) ou MS Excel, exercices interactifs, images, logiciels téléchargeables, liens utiles…

See on www.planete-education.com

.

Exemple de formulaire projet TNI

See on Scoop.itPlanète-éducation

Voici un exemple de formulaire de dépôt de projet technopédagogique pour l’utilisation du tableau numérique interactif (TNI) en classe.
See on www.planete-education.com

Générateur de miniatures
Secured By miniOrange