EduCharlevoix.ca

EduCharlevoix.ca

Le Service local du RÉCIT de la Commission scolaire de Charlevoix a mis en place de nombreux projets technopédagogiques pour intervenir auprès de la clientèle des élèves handicapés ou ayant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA). Les projets ont pour objectif de faire vivre aux élèves ayant des besoins particuliers, une série d’activités technologiques comme moyen de transfert des apprentissages dans divers domaines disciplinaires (mathématique, sciences, français, anglais et univers social). Pour chaque projet technopédagogique, un site Internet est disponible avec les ressources pour réaliser les activités en classe. Plus »

Journal technopédagogique

Journal technopédagogique

Journal technopédagogique du RÉseau pour le développement des Compétences par l’Intégration des Technologies (RÉCIT) de la Commission scolaire de Charlevoix. Le service local RÉCIT assume des fonctions de formation, de soutien et d’accompagnement, ainsi que des activités de mise en réseau et d’innovation technopédagogique. Plus »

Bibliothèque scolaire

Bibliothèque scolaire

Les animations littéraires offertes aux élèves du Québec par le service des bibliothèques de la Commission scolaire de Charlevoix ont pour principal objectif de développer le goût de la lecture chez l’élève par des moyens ludiques et créatifs soutenues par des outils technopédagogiques. Grâce à la plate-forme VIA de l’École en réseau (ÉER), les animations littéraires se veulent interactives et éducatives. À chaque semaine, une nouvelle thématique choisie selon différents critères est abordée et c’est un personnage qui illustre bien la thématique par sa personnalité qui anime la présentation. Les animations littéraires sont construites selon le schéma habituel : introduction du sujet, discussion sur certains éléments intéressants du sujet, lecture d’une œuvre littéraire originale, période d’intervention des élèves et interaction avec le personnage de l’animation. Les prestations ont lieu une fois par semaine à raison de deux présentations, une adaptée pour le préscolaire et 1er cycle et l’autre pour le deuxième et troisième cycle du primaire. Plus »

La robotique pédagogique pour la motivation et la persévérance scolaires

La robotique pédagogique pour la motivation et la persévérance scolaires

La robotique pédagogique pour la motivation et la persévérance scolaires a pour objectif de faire vivre aux élèves une série d’activités et défis reliés aux technologies robotiques comme moyen de transfert des apprentissages. Elle permet d’aider au développement de leurs compétences et de leurs connaissances dans les domaines disciplinaires de la mathématique, de la science et de la technologie (MST). Elle vise à augmenter la motivation scolaire et l’estime de soi des élèves ainsi qu’à diminuer le taux d’absentéisme à l’école. Les élèves, selon leur niveau scolaire, seront en mesure de construire des modèles de robots de plus en plus complexes à partir de plans et de gammes de fabrication, ils seront par la suite initiés à la programmation robotique par le biais des logiciels dédiés. Plus »

Exercices interactifs et jeux éducatifs TNI

Exercices interactifs et jeux éducatifs TNI

Exercices interactifs et jeux éducatifs pour l’apprentissage avec les technologies numériques interactives (TNI-TBI-Tablettes tactiles) dans l’enseignement primaire et l’adaptation scolaire. Plus »

Parcours de formation axée sur l’emploi

Parcours de formation axée sur l’emploi

Le Programme de formation de l’école québécoise du deuxième cycle du secondaire inclut une partie spécifique au parcours de formation axée sur l’emploi et ses deux formations : la Formation préparatoire au travail et la Formation menant à l’exercice d’un métier semi-spécialisé. Plus »

Orthopédagogie Suzanne

Orthopédagogie Suzanne

Le site Orthopédagogie Suzanne contient des trucs pour les parents afin de faciliter la période de devoirs et leçons à la maison. Les parents trouveront aussi des moyens de soutenir leurs enfants dans ses apprentissages scolaires. Une seconde partie du site s’adresse spécifiquement aux élèves du secondaire : comment réussir ses examens et comment mieux gérer son stress. Plus »

Traction Ado Charlevoix

Traction Ado Charlevoix

Traction Ado Charlevoix est un programme d’apprentissage du cerf-volant de traction (Kitesurf) offert aux élèves du Centre éducatif Saint-Aubin de Baie-Saint-Paul et de l’école Saint-Pierre de L’Isle-aux-Coudres. La belle région de Charlevoix est l’une des destinations Kite les plus populaires du Québec. Les conditions de vent, la neige en hiver, les plages longeant le fleuve en été et L’Isle-aux-Coudres sont des richesses naturelles recherchées par les « kitesurfers ». La Commission scolaire Charlevoix, consciente de cette réalité, met en place, cette année, une toute nouvelle activité parascolaire dans deux de ses écoles. L’activité s’adresse aux élèves du secondaire et se déroule lors de 5 journées pédagogiques. Les élèves inscrits suivent un programme de formation détaillé ayant pour objectif de rendre les nouveaux adeptes autonomes et sécuritaires dans la pratique du « Kite » tant sur la neige que sur l’eau. Des formateurs expérimentés animent les cours théoriques et pratiques. Des cerfs-volants adaptés à l’apprentissage sont utilisés pour les formations. Plus »

English Second Language (ESL)

English Second Language (ESL)

Ressources pédagogiques pour l’enseignement et l’apprentissage de l’anglais langue seconde (ALS) à la Commission scolaire de Charlevoix. Plus »

 
.

L’école pour tous – Ressources numériques adaptées aux différents types d’activités scolaires

L’Observatoire national des ressources numériques adaptées a pour mission de recenser, analyser, évaluer des ressources numériques utilisables par des professeurs non spécialisés confrontés à la scolarisation d’élèves en situation de handicap (déficit moteur, sensoriel, intellectuel ou divers autres troubles). Ces ressources numériques peuvent être des logiciels, des matériels, des sites internet, des CD/DVD, etc. Les ressources répertoriées ne sont pas uniquement destinées à apporter une solution à un type donné de trouble ou de déficience, mais peuvent dans la plupart des cas servir à tous les élèves de la classe.

Les ressources présentées sont classées en différentes rubriques qui correspondent aux activités scolaires : ÉcrireLireTracerÉcouter, Rechercher une information, Manipuler des objetsPiloter un ordinateur, etc. Chaque fiche descriptive est associée à une icône afin d’identifier rapidement le type de son contenu :

– icône  : fiche générique qui met l’accent sur la pédagogie ou sur un type de matériel. Les produits correspondants sont listés dans la section « Ressources associées » de la fiche.

– icône  : fiche qui décrit un matériel et précise ses usages pédagogiques.

– icône  : fiche qui décrit un site, un logiciel ou un film numérisé.

Les ressources numériques présentées sur ce site sont classées en différentes rubriques qui correspondent aux activités scolaires : 

Écrire

 Déficience visuelle
• Troubles moteurs
• Troubles cognitifs
• Troubles psychiques
• Troubles spécifiques du langage
• Malentendants et sourds
• Troubles envahissants du développement

Lire

• Déficience visuelle
• Troubles moteurs
• Troubles cognitifs
• Troubles psychiques
• Troubles spécifiques du langage
• Malentendants et sourds

Tracer

 Déficience visuelle
• Troubles moteurs
• Malentendants et sourds

Piloter un ordinateur

• Déficience visuelle
• Troubles moteurs

Écrire sur un document numérisé

• Troubles moteurs

Calculer

• Déficience visuelle
• Troubles moteurs
• Troubles cognitifs
• Troubles psychiques
• Malentendants et sourds
• Troubles envahissants du développement

Mesurer

• Troubles moteurs

Dessiner

• Troubles moteurs
• Troubles cognitifs

Communiquer 

 Troubles moteurs
• Malentendants et sourds

Produire des documents

 Déficience visuelle
• Malentendants et sourds

.

Classe multiâge en réseau

Les écoles québécoises dénombrent de plus en plus de classes multiâges. Qu’ils œuvrent en milieu rural ou en milieu urbain, plusieurs enseignants, expérimentés ou débutants, se voient souvent attribuer un niveau multiple pour la première fois de leur carrière. Enseigner en classe multiâge représente un contexte éducatif reconnu comme étant plus complexe et plus exigeant à gérer qu’une classe à degré unique. Pourtant, peu de ressources et de formations spécifiques existent au Québec afin de les y accompagner. Des chercheurs de l’UQAC, l’UQAT et l’UQO et des enseignants de différents milieux scolaires du Québec ont uni leurs efforts et leurs expertises pour mettre en ligne cet espace collaboratif de développement professionnel qui offre des moyens variés pour supporter les différents acteurs du milieu scolaire à enrichir leurs pratiques liées à la réalité de la classe multiâge.

.

Réussite éducative en Charlevoix (COREC)

See on Scoop.itPlanète-éducation – Ressources pédagogiques pour l’enseignement et l’apprentissage

Le Comité de réussite éducative en Charlevoix (COREC)est fier de mettre à votre disposition un service en ligne s’adressant aux parents, aux intervenants en milieu scolaire, ainsi qu’aux jeunes. Ce service se veut très simple d’utilisation et répond à la grande majorité des sujets qui sont au cœur de vos préoccupations. Amorcée par laCommission scolaire de Charlevoix et le CSSS de Charlevoix , cette initiative est rendue possible par le COREC via l’ Entente spécifique sur la persévérance et la réussite scolaire et les cheminements en sciences et technologies de la Capitale-Nationale . Le COREC est une instance de concertation charlevoisienne en réussite éducative composée d’une dizaine de leaders d’organismes de différents secteurs, motivés, depuis 2002, par la prévention de l’abandon des études et à favoriser la réussite éducative des jeunes de Charlevoix.

See on www.planete-education.com

.

Bibliothèque scolaire et TIC

See on Scoop.itTechnologies de l’information et de la communication (TIC) pour l’enseignement et l’apprentissage

Le service des bibliothèques de la Commission scolaire de Charlevoix offre un service d’animation structurée et en évolution constante dont la mission principale est d’initier l’élève au plaisir de la lecture. Le programme d’animation 2013-2014 repose essentiellement sur différents médias technologiques pour rejoindre l’élève et son entourage et promouvoir les activités qui se présentent sous quatre formes différentes (correspondance épistolaire, vidéo avec activité reliée, activité promotionnelle, animation en bibliothèque). Tout le programme d’animation est déposé dans le site Internet de la bibliothèque qui se veut la référence initiant chacune des activités proposées, certaines selon le principe de pédagogie inversée. Le principal avantage d’un programme basé sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) est qu’il permet de rejoindre de manière directe et ludique non seulement l’élève et son enseignant, mais aussi tout son entourage proche ou éloigné, faisant ainsi participer chacun à notre objectif commun de réussite académique. Les médias que l’on a préconisés pour promouvoir nos animations sont la vidéo, les tableaux numériques interactifs (TNI) et l’ordinateur.

See on www.planete-education.com

.

Autimo – Jeu éducatif sur les émotions

L’application Autimo a été conçue pour apprendre à reconnaître les émotions et les expressions du visage au travers de jeux d’identification (jeux des paires, jeux d’intrus, jeux de devinettes) et d’un support d’images. Les contenus sont complètement personnalisables, et permettent d’ajouter des photos et animations des parents et proches. Particulièrement adaptée aux personnes de tous âges atteintes de troubles du développement grâce à une conception réalisée avec des éducateurs et des professionnels du monde médical, cette application peut également s’adresser à tous pour apprendre en s’amusant !

L’application contient :

SUPPORT D’IMAGES – pour découvrir les expressions du visage!

  • Des images et animations classées par émotions
  • Des GIF animés pour voir le visage bouger
  • Un tutoriel pour vous guider dans l’utilisation de l’application

EXERCICES et JEUX – pour apprendre en s’amusant !

  • 3 exercices
  • Plus de 50 de photos (différents âges et visages)
  • 2 niveaux de difficulté initiaux sur chaque exercice, la difficulté s’adapte ensuite automatiquement
  • Toutes les consignes sont sonorisées
  • Plusieurs renforçateurs (animations) disponibles

ACCÈS GESTION  – pour personnaliser les exercices!

  • Gestionnaire de contenus réservé à l’accompagnant (illustrations, photos, renforçateurs)
  • Sécurisation de l’accès au gestionnaire avec des cadenas
  • Possibilité d’ajouter ses propres photos
  • Possibilité de choisir son renforçateur
  • Possibilité de personnaliser son renforçateur

STATISTIQUES – Pour suivre les progrès réalisés !

  • Le temps total passé sur l’application depuis sa première utilisation
  • Le temps passé aujourd’hui
  • Le score aujourd’hui
  • Le temps passé par exercice
  • L’évolution du score au fil de l’utilisation

 Voir en ligne : Autimo – Jeu éducatif sur les émotions

.

Claire Dumont, erg., Ph.D. (UQTR) – Répertoire d’applications mobiles

Les technologies informatiques et de communication se développent de manière exponentielle depuis l’avénenement des téléphones intelligents et des tablettes de type iPad ou Android. Avec des milliers d’applications disponibles, ces nouveaux outils offrent des opportunités qu’il n’était même pas possible d’imaginer il y a quelques années à peine. Pour les personnes qui ont des incapacités et pour les interventions dans le domaine de la réadaptation et en ergothérapie, ces applications ouvrent de nouvelles possibilités qu’il faut apprendre à exploiter.

Plusieurs étudiants en ergothérapie de l’Université du Québec à Trois-Rivières ont travaillé à l’été 2011, 2012 et 2013 à l’élaboration d’un répertoire d’applications pour tablette ou téléphone intelligent qui offrent un potentiel en réadaptation. La recherche a porté principalement sur les applications pour les jeunes. Une attention particulière était portée pour trouver des applications francophones. Les intervenants du programme de suppléance à la communication orale et écrite (SACOÉ) du Centre de réadaptation Marie-Enfant du Centre hospitalier universiaire Ste-Justine ont également fait plusieurs suggestions d’applications.

Voir en ligne : Claire Dumont, erg. Ph.D. (UQTR) – Répertoire d’applications mobiles

Collaborateurs: Élaine Beaupré, Julie Bellemarre, Anne-Marie Brûlé, Thomas Chan, Andréane Durand, Stéphanie Jean, Dominique Leclerc, Christine Valiquette et ses collègues du programme SACOÉ.

.

CRIFPE – Technologies tactiles à l’école : quels usages, quels impacts?

CRIFPE – Technologies tactiles à l’école : quels usages, quels impacts?

Vous trouverez sur ce site trois projets réalisés actuellement par le Chaire de recherche du Canada sur les TIC et l’éducation. Ces projets visent une analyse détaillée des usages et des effets de l’utilisation des tablettes tactiles, des TBI et de l’usage combiné de ces deux outils en contexte éducatif.

Cette recherche prend ses fondements dans un contexte sociétal de plus en plus numérique et mobile, mais aussi dans la volonté des chercheurs d’apporter un éclairage scientifique à ces thématiques encore trop peu explorées. En effet, les technologies tactiles sont devenues, en un temps relativement court, une partie intégrante de notre paysage numérique et éducatif. Ces outils sont souvent présentés par les écoles, par la presse, mais aussi par la littérature comme des outils possédant de multiples plus values pédagogiques et dont l’impact en contexte éducatif s’avèrerait non négligeable. Cependant, les multiples avantages que l’on impute à ces technologies demandent une analyse rigoureuse et détaillée, montrant les effets d’outils encore nouveaux et dont les spécificités intrinsèques en contexte scolaire n’ont pas encore été explorées. C’est donc dans cette perspective d’exploration et de questionnements que ces recherches vont s’orienter.

Ce site propose trois sections comprenant différents outils pour tout professionnel souhaitant partager ou utiliser des ressources, recherches et expérimentations en lien avec cette thématique. C’est dans le partage que nous pourrons trouver des solutions aux défis de ces nouveaux outils !

 

Dix principales recommandations issues de la recherche

 

En lien avec les résultats présentés dans le cadre de ce projet de recherche, il semble important pour nous de formuler une liste de brèves recommandations destinées aux différents acteurs scolaires impliqués dans la mise en place de tels projets où chaque élève possède un iPad en salle de classe.

 

1. Formation et réseautage des enseignants. En lien avec les recommandations des enseignants, il semble impératif que les enseignants soient formés, à la fois sur les plans pédagogiques (gestion

de classe et aspects didactiques des disciplines scolaires) et techniques, à l’usage des iPad par les élèves en contexte scolaire. Des ressources devraient aussi être proposées aux enseignants à

l’avance, en lien avec les disciplines enseignées. Il importe aussi que ces formations soient jumelées

à du temps de libération pour que les enseignants puissent, en équipe de préférence, tenter de

mettre en pratique ce qu’ils auront appris lors de ces formations. Il semble aussi important de

rappeler aux enseignants, lors de ces formations, que ce ne seront pas les tablettes tactiles qui

favoriseront la motivation ou la réussite scolaire, mais bien les usages qui en seront faits. Toujours

en lien avec la formation, il semble nécessaire de mettre les enseignants en réseaux, voire de

créer une communauté de pratique, soit à l’intérieur d’une même école, voire peut-être même à

l’échelle provinciale.

 

2. Au-delà des formations, il semble important que tous les enseignants soient conscients à la fois

des avantages et des défis que représentent les tablettes tactiles en contexte scolaire, notamment

au niveau de la gestion de classe. Notre étude révèle que les meilleurs enseignants ne peuvent

plus se permettre de rester uniquement devant la classe, sans circuler entre les rangées d’élèves.

Nos résultats montrent aussi que les meilleurs enseignants, même s’ils amènent les élèves à

utiliser leur iPad de façon régulière, leur demandent parfois de la ranger, pour avoir pleinement

leur attention. Il n’y a certes pas de stratégie de gestion de classe parfaite pour ce nouveau

contexte d’enseignement-apprentissage, mais il est certain que ces deux suggestions semblent

peut-être se démarquer des résultats de notre étude.

 

3. Responsabiliser et former les élèves. En lien avec le principal défi rencontré par les

enseignants, soit la distraction que peuvent susciter les tablettes tactiles en classe, il semble

impératif de mettre en place diverses stratégies pour responsabiliser et former les élèves dans

l’usage de leur outil informatique, tant à l’école qu’en dehors de l’école. Une charte – ou un code

d’usage – devrait donc être mise en place, et tant les élèves que les enseignants devraient prendre

part à la rédaction du texte-cadre. Il faut aussi rapidement leur montrer comment il leur est

possible d’apprendre plus avec cet outil. L’idée de promouvoir l’utilisation responsable de l’iPad en

éduquant à la citoyenneté numérique semble particulièrement importante pour toutes les écoles

qui se lanceront dans de telles initiatives. Les résultats de notre étude révèlent notamment qu’il

faut trouver des façons de renforcer les comportements adaptés, sans pour autant contraindre les

acteurs éducatifs à contrôler l’utilisation de la tablette tactile, tâche illusoire à l’école, où chaque

enseignant est souvent confronté à des centaines d’élèves.

L’iPad à l’école: usages, avantages et défis

 

4. Amener les élèves à lire des livres avec L’iPad. Les résultats de notre recherche montrent

clairement que trop peu d’élèves ont été amenés à lire avec leur iPad, alors que c’est pourtant

l’une des principales fonctionnalités de cet outil technologique. Il semble donc essentiel de

favoriser la lecture avec cet outil, voire de redonner le goût de lire aux jeunes par le biais de

l’iPad.

 

5. Utiliser l’iPad pour apprendre à écrire. Les différents acteurs scolaires doivent être

conscients, et nos résultats de recherche sont clairs à ce sujet, que l’iPad n’est pas, encore,

l’outil le plus idéal pour apprendre à écrire. En étant conscient de ce défi, il sera peut-être plus

facile de mettre en place des activités pédagogiques plus ciblées qui chercheront à combler

cette lacune.

 

6. Des manuels scolaires adaptés et accessibles en tout temps. Les résultats de notre

étude mettent clairement en évidence que certains manuels scolaires sont plus adaptés que

d’autres. Il faut d’abord que ces manuels soient accessibles en tout temps. Il faut également

que les activités présentes dans ces livres qui sont proposées aux élèves soient à la fois

interactives et stimulantes.

 

7. Les écoles qui mettent en place de telles initiatives doivent être en mesure de sensibiliser

les parents, non seulement aux nombreux avantages potentiels que représentent les

tablettes tactiles en contexte scolaire – ce qui semble déjà être en place – mais aussi aux

défis que pourraient représenter certains usages des tablettes tactiles – ce qui ne semble pas

encore une pratique courante dans les écoles. Même si les avantages surpassent largement

les défis, il semble important de donner l’heure juste aux parents d’élèves, pour qu’ils soient

encore plus en mesure de faire face aux problèmes qu’ils rencontreraient.

 

8. Les concepteurs d’applications éducatives pourraient aussi reprendre certains des

besoins clairement identifiés par notre étude, notamment au niveau du développement

d’applications qui pourraient permettre, par exemple, d’avoir des suggestions de correction

au fur et à mesure qu’un texte est écrit, comme le permettent par exemple plusieurs logiciels

de traitement de texte à l’ordinateur.

 

9. Il semble impératif de documenter par la recherche les expériences de mise en place des

iPad en contexte scolaire, et ce, non seulement afin de mieux comprendre les avantages de

telles innovations, mais aussi et surtout afin de mieux faire face aux écueils qui se présenteront

devant les élèves, les enseignants et tous les acteurs éducatifs impliqués dans de tels projets

technologiques.

 

10. Enfin, il faudrait encourager les instances gouvernementales et les acteurs de la formation des

maîtres à proposer aux enseignants actuels et futurs une vision cohérente et plus précise

de la façon dont les technologies mobiles, comme les iPad, peuvent participer à la mission de

l’école : instruire, socialiser, qualifier. Il faut aussi montrer aux futurs enseignants comment

les technologies peuvent s’intégrer dans les programmes de formation, et participer, ainsi, à

l’atteinte des objectifs d’apprentissage ou des compétences visés.

.

RÉCIT 03-12 – CampTIC des CP – [RÉCIT Commission scolaire de Charlevoix]

See on Scoop.itTechnologies de l’information et de la communication (TIC) pour l’enseignement et l’apprentissage

Le camp TIC des CP 03-12 est né d’un désir de la table régionale des Services éducatifs d’offrir, à tous les conseillères et conseillers pédagogiques des régions 03-12, une occasion de se rencontrer, de s’informer et de se former autour des technologies de l’information et de la communication. Pour réaliser cet événement, la table régionale des services éducatifs a fait appel à l’expertise de la table régionale du RÉCIT . Les professionnels au RÉCIT ont préparé deux journées de rencontre offrant un menu diversifié selon les intérêts recueillis auprès de la clientèle visée. Lors de ces deux journées, les services locaux du RÉCIT des régions 03-12 ont fait appel aux différents services nationaux du RÉCIT et auMinistère de l’Éducation avec son projet d’École 2.0 .

See on www.planete-education.com

.

Mon Assistant à la Réalisation de Tâches Interactif (MARTi)

Mon Assistant à la Réalisation de Tâches Interactif (MARTi) est une application mobile simple à utiliser qui permet de soutenir toutes personnes ayant un besoin d’assistance pour effectuer les étapes nécessaires à la réalisation d’une tâche. Il permet d’illustrer chacune des étapes liées à une tâche en combinant des indices visuels (photo, vidéo) et sonores (audio). MARTi a été spécifiquement conçue en fonction des besoins exprimés par les personnes concernées dans le cadre de travaux de recherche et d’expérimentations sur le terrain. Bien que développé auprès des personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement, MARTi peut être utilisé par n’importe quel type d’usager dans la mesure ou celui-ci peut bénéficier d’un soutien pour se rappeler et exécuter toutes les étapes d’une tâche relativement complexe (Alzheimer, traumatismes MARTi, perte d’autonomie, vieillissement, TDAH…), et ce à la maison, au travail comme à l’école.

Code Chastenay – Assistant à la réalisation de tâches Marti :

Vivre mieux avec une déficience intellectuelle grâce à la technologie :

.

AppsEHDAA

Le blogue AppsEHDAA propose une série d’applications iPad pouvant répondre aux besoins particuliers des élèves handicapés ou élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA). Certaines applications sont des outils essentiels et d’autres peuvent répondre à des besoins spécifiques (déficiences motrices, cognitives, visuelles, auditives ou des troubles du langage ou du comportement). Une application n’est jamais magique, mais son utilisation peut aider les élèves à démontrer leurs compétences, favoriser l’accessibilité ou compenser une difficulté. Le site est une réalisation de Martin Gagnon, orthopédagogue et d’Agnès Dartiailh, orthophoniste à la Commission scolaire de Montréal (CSDM).

Voir en ligne : AppsEHDAA

 

.

Guide iPad pour les enseignants

Le guide de l’iPad pour les enseignants propose 32 scénarios pédagogiques pluridisciplinaires qui peuvent être mis en œuvre dans le primaire et dans le secondaire ainsi que 8 tutoriels pour faciliter la préparation des cours et la création de contenus avec les élèves. Enfin, l’ouvrage s’intéresse aussi à quelques points de technique nécessaires pour permettre aux enseignants d’être relativement autonomes dans la gestion quotidienne des iPads en classe. Ce livre est disponible en téléchargement sur l’iPad avec iBooks ou sur l’ordinateur avec iTunes.

Voir en ligne : Guide iPad pour les enseignants

.

L’Hebdo Charlevoisien – Des tablettes qui font la différence

Le Centre éducatif Saint-Aubin a récemment fait l’acquisition d’une dizaine de tablettes interactives destinés à soutenir les apprentissages des élèves de la classe de développement de l’autonomie.   Le Fonds enfance ados DI-TED  a défrayé près de la moitié des coûts en remettant un chèque de 4000$. La commission scolaire et les élèves eux-mêmes, grâce à différentes activités de financement, ont permis de compléter le montage financier et de récolter les 7500$ nécessaires. « On avait d’abord eu l’intention d’acheter quelques ordinateurs, puis on a opté pour un Ipad par élève. Les jeunes bénéficient vraiment de ce nouvel outil qui les aide à apprendre à se débrouiller dans toutes les sphères d’activités et dans leur vie quotidienne», se réjouit Gilles Simard, enseignant. La remise du chèque par le représentant du Fonds enfance ados DI-TED, Alain Turcotte, à Gilles Simard, enseignant, a eu lieu en présence de quelques élèves et membres de l’équipe-école du centre éducatif Saint-Aubin oeuvrant auprès d’eux. Les élèves sont visiblement ravis de pouvoir compter sur ce nouvel outil d’apprentissage.

Voir en ligne : L’Hebdo Charlevoisien – Des tablettes qui font la différence – Article d’Émélie Bernier

.

L’ iPad pour l’autonomie et l’apprentissage des élèves DI-TED

Je travaille auprès d’élèves en grandes difficultés d’adaptation et d’apprentissages (DI-TED).  Les élèves de ma classe d’adaptation scolaire sont des jeunes qui possèdent un parcours scolaire empreint de grandes difficultés.  Ils ont fait face à plusieurs échecs scolaires et personnels.

Il est de plus en plus fréquent d’offrir des aides technologiques aux jeunes en difficultés d’apprentissage. Pour chaque cas, il s’agit de trouver l’outil le mieux adapté aux besoins de l’élève.  Dans le cas des élèves de ma classe, la tablette tactile devient celle la plus appropriée.

Le projet consiste à aller chercher le meilleur de chacun de ces jeunes en les outillant adéquatement. J’ai pensé à l’achat de tablettes électroniques iPad puisque celles-ci offrent un grand éventail de possibilités. Chaque élève pourra développer des compétences adaptées à ses propres besoins. Pour certains, cet outil deviendra une aide à la communication orale (à l’aide de pictogrammes), pour d’autres, ce sera un support d’aide à l’écriture, aux calculs, à la gestion du temps et à l’établissement de routines spécifiques.

En terminant, ma vision à long terme pour ce projet est de permettre à d’autres jeunes de s’approprier cet outil de développement personnel. Ils pourront ainsi profiter des applications utiles à leur développement et à leur autonomie. Je crois que leur usage deviendra essentiel pour eux dans leur quotidien et qu’ils en ressentiront le besoin.

Gilles Simard, enseignant en adaptation scolaire

.

Nos projets robotiques

 

.

Agence spatiale canadienne (ASC) – Introduction aux systèmes robotisés et automatisés

Ce document d’introduction à la robotique fournit aux éducateurs des renseignements sur les différentes composantes et utilisations des robots. On y propose une activité de remue-méninges en groupe afin d’identifier les différents types de robots utilisés dans la vie courante et des activités individuelles qui permettront aux élèves de dessiner leur propre robot et d’en expliquer l’usage.

Cette introduction à la robotique a été préparée à l’intention des enseignants qui ne possèdent pas de formation dans ce domaine. Elle vise à offrir une occasion aux élèves à développer et pratiquer leurs aptitudes au niveau de l’observation, de l’application d’un esprit de synthèse et de la conceptualisation de leurs cheminement et résultats. Les enseignants trouveront dans cette partie du document un certain nombre de définitions de base qui aideront les élèves à se familiariser avec la robotique ainsi que les systèmes automatisés et leurs différentes composantes. Une deuxième partie proposera des activités reliées aux thèmes développés. Une liste des mots de vocabulaire à réviser avec les élèves vous est accessible pour consultation à l’annexe A.

La définition d’un robot ou d’un système automatisé est « une machine ou un dispositif qui fonctionne de façon automatique ou en réponse à une commande à distance ». Le terme « robot » nous vient du mot tchèque « robota » qui signifie travailleur compulsif. Bien que l’image d’un androïde ou d’une quelconque machine ayant une forme humaine nous vienne à l’esprit lorsque nous parlons de robots, la définition de ce terme s’applique tout aussi bien aux systèmes automatisés tels que grille-pain automatiques et cuisinières électriques.

Agence spatiale canadienne (ASC) – Introduction aux systèmes robotisés et automatisés

Agence spatiale canadienne (ASC) – Les robots dans mon entourage

.

RÉCIT national en adaptation scolaire – Projet mesure MELS 30054 – Mathé-Robot pour la réussite en mathématique

RÉCIT national en adaptation scolaire – Projet mesure MELS 30054 – Mathé-Robot pour la réussite en mathématique – lundi, 6 février 2012

Enseignant responsable du projet en milieu scolaire : Richard Lahaie

Conseiller pédagogique TIC : Yves Duchesne

Clientèle visée : Adaptation scolaire, Premier Cycle du Secondaire

École : Centre éducatif Saint-Aubin de Baie-Saint-Paul (Commission scolaire de  Charlevoix)

Présentation du projet

Le projet Mathé-Robot a pour objectif de faire vivre aux élèves en difficultés d’apprentissage des groupes à effectifs réduits (GER) de l’adaptation scolaire, une série d’activités reliées aux technologies robotiques afin d’aider au développement des compétences en mathématique (première année du premier cycle du secondaire). Les élèves utiliseront la technologie robotique LEGO MINDSTORMS NXT comme instrument de transfert des diverses notions mathématiques du programme de formation de l’école québécoise améliorant ainsi la réussite des élèves. Ce projet vise à la réalisation d’activités pédagogiques et de situations d’apprentissage en utilisant la robotique comme moyen de transfert, particulièrement pour les concepts prescrits et savoirs essentiels dans les domaines disciplinaires de la mathématique, de la science et de la technologie (MST). En premier lieu, une formation est offerte sur les machines simples (plan incliné, engrenage, poulies, leviers). Par la suite, les élèves sont initiés au logiciel LEGO MINDSTORM NXT, qui permet la programmation des robots. Dans un deuxième temps, les élèves ont créé un robot qui pouvait se déplacer. Grâce à cette création, ils ont réalisé les défis d’initiation à la programmation LEGO EDUCATORS, ce qui a amené à la réalisation des défis de classe. Site Internet du projet : http://robotique.planete-education.com

Problématique et contexte

Dans le souci d’augmenter la motivation scolaire des élèves en difficultés, il devient impératif de créer des activités pédagogiques et des situations d’apprentissage signifiantes afin d’aider les élèves à développer davantage leurs compétences académiques dans le domaine des mathématiques.

Un des objectifs premiers de ce projet, était de diminuer le taux d’absentéisme et les interventions disciplinaires, pour ainsi augmenter l’intérêt et réussite face en mathématiques.

Les intervenants impliqués dans ce projet étaient, bien sûr le conseiller pédagogique RÉCIT, l’enseignant en mathématique ainsi que la technicienne en travaux pratiques (TTP).

Compte-rendu

Dans un premier temps, la technicienne en travaux pratiques a offert un atelier sur les concepts de machines simples. Par la suite, l’initiation au logiciel LEGO MINDSTORM pour la programmation NXT a été offerte par l’enseignant et enfin une présentation des pièces robotiques aux élèves en adaptation scolaire.

Dans un deuxième temps, les élèves ont créé un robot qui pouvait se déplacer. Grâce à cette création, ils ont réalisé les défis d’initiation à la programmation LEGO EDUCATORS (tutoriel), ce qui a amené par la suite à la réalisation des défis Mathé-robot relié aux concepts prescrits et les savoirs essentiels du programme de formation de l’école québécoise (PFEQ) dans le domaine des mathématiques.

Il faut préciser que les échéanciers pour ce projet ont été respectés. Toutefois, des aspects du projet ont dû être réaménagés :

Nous avions prévu 2 façons différentes de procédé

1) l’enseignant amène les notions mathématiques en mini-leçon théorique. Par la suite les élèves sont invités à réaliser un défi relié à cette même notion.

2) les élèves sont invités à réalisé un défi Mathé-robot sans avoir aucune idée de la notion mathématique reliée au défi. Suite au défi l’enseignement amène sous forme de mini-leçon la notion mathématique reliée au précédent défi. Suite à notre expérimentation, nous avons décidé de laisser tomber la deuxième façon de faire pour se concentrer sur la première. Les raisons qui ont justifié notre décision sont que la 2e façon de faire n’est pas appropriée pour cette clientèle scolaire, ça prenait trop de temps à faire les défis et la notion.

Résultats

Grâce à ce projet, nous avons remarqué l’intérêt soutenu des garçons du secteur de l’adaptation scolaire face aux périodes de mathématiques et de projet pédagogique

Les moyens d’évaluation qui ont été retenus sont : le registre des absences, le registre de fréquentation de la salle de travail et les résultats aux évaluations mathématiques.

En dernier lieu, l’appréciation de l’enseignant de mathématique a aidé grandement à faire le bilan exhaustif de ce projet. Suite à ce constat, nous avons réalisé que les garçons avaient beaucoup plus de facilité à effectuer le transfert de connaissances en manipulant et en programmant les prototypes de robots.

Ainsi, avec ce projet, le taux d’absentéisme et les interventions comportementales se voient grandement diminuées. On remarque que pour le cours de projet pédagogique, dans cette classe de cheminement particulier, que le taux d’absence et le taux d’expulsions sont inférieurs à ce qui prévaut habituellement. Il y a, dans les deux cas, une différence de 10 %.

Par la présente, nous confirmons que 25 % des élèves du groupe à effectif réduit (GER3) vont intégrer la première année du 1er cycle au secondaire régulier en 2011-2012.

La grande satisfaction des parents face aux différents projets robotiques qui sont vécus dans la classe, ainsi qu’un message positif des jeunes ont grandement contribué à la réussite des élèves du groupe dans l’apprentissage des mathématiques.

Le projet de robotique a permis aux jeunes de développer leur estime de soi à tel point que cela a eu une influence positive dans l’accomplissement de leurs travaux et dans la passation de leurs évaluations scolaires.

Diffusion du projet

Le site Internet du projet technopédagogique « Mathé-Robot » propose aux élèves en difficultés d’apprentissage, une série d’activités et défis reliés aux technologies robotiques afin d’aider au développement de leurs compétences et connaissances en mathématique :

http://robotique.planete-education.com

Afin de mettre à l’épreuve les compétences de nos jeunes roboticiens, nous proposons une série de missions robotiques. Quand nous avons créé ces missions, un des objectifs était de propulser l’élève dans des situations signifiantes qui susciteraient l’intérêt dans la résolution de problèmes. Pour se faire, les jeunes devront : chercher et repérer les informations importantes, être créatifs en utilisant des concepts mécaniques et robotiques et répondre aux exigences des différentes missions.La majorité des élèves de notre classe éprouvent des difficultés en lecture qui freinent souvent le développement de compétences et connaissances reliées aux mathématiques, sciences et technologies. Nous avons donc incorporé un support audio et multimédia aux différentes missions pour soutenir les élèves ayant des besoins particuliers dans leurs apprentissages et évaluations : utilisation de la voix enregistrée avec Audacity, création de livres numériques avec Didapages et enregistrement de capsules vidéo.

http://robotique.planete-education.com

L’enseignant Richard Lahaie a été convié au colloque de l’Association québécoise en troubles d’apprentissage (AQETA) 2011 afin de présenter les projets technopédagogiques en lien avec les apprentissages des élèves en cheminement particulier.

Publication d’articles sur divers sites dédiés à la robotique pédagogique ainsi que sur les pratiques innovantes en éducation.

Messages auprès des diverses listes de diffusion du RÉCIT ainsi que les réseaux pédagogiques.

Possibilités de transfert

L’expérience de ce projet est médiatisée par divers sites RÉCIT nationaux et locaux lors de formations sur la robotique pédagogique en classe, dès lors, les intervenants scolaires intéressés à créer et développer un projet similaire peuvent avoir accès aux diverses ressources technopédagogiques ainsi que des capsules multimédias (vidéos) disponibles sur notre site Internet. Nous croyons fermement qu’un tel projet peut être réalisable autant au niveau primaire (3e cycle) qu’au niveau secondaire pour permettre le développement des compétences et connaissances en mathématique des élèves ayant des difficultés d’apprentissage :

http://robotique.planete-education.com

Conditions particulières

Tout d’abord, le fait que l’enseignant ait été formé en robotique a facilité sans aucun doute le transfert des connaissances auprès des jeunes ayant des difficultés d’apprentissage.

L’aménagement de la grille-matières et de la grille horaire a aussi aidé à sa réalisation (deux périodes de projet pédagogique subséquentes en avant-midi et en après-midi). Ainsi, la différenciation des groupes filles/garçons a été des plus facilitantes grâce à l’ajout d’une ressource additionnelle pour le groupe, soit une technicienne en éducation spécialisée.

L’utilisation d’un tableau blanc interactif (TBI) permet aux élèves une meilleure visualisation des éléments de programmation en lien avec les concepts et notions mathématiques

La majorité des élèves de notre classe éprouvent des difficultés en lecture ce qui freine souvent le développement de compétences reliées aux mathématiques. Nous avons donc incorporé un support multimédia (audio et vidéo) aux différentes missions robotiques sous la forme de livres numériques Didapages.

Prolongation du projet

Nous explorons actuellement la possibilité de faire participer les élèves EHDAA de 5e et 6e année afin de faciliter le passage primaire-secondaire.

L’an prochain deux classes de cheminement particulier seront jumelées en période de mathématique, nous pourrons alors séparé les garçons des filles afin de continuer le projet Mathé-robot.

Il a été convenu que la robotique pour la réussite scolaire fasse partie intégrante de la grille-matières du Centre éducatif Saint-Aubin au niveau de l’adaptation scolaire, et ce, dans les cours de projet pédagogique.

Commentaires

Nos approches différenciées dans la réalisation des projets avec les technologies robotiques rendent les élèves intéressés par l’école grâce à un milieu de vie intéressant et stimulant pour leurs apprentissages.

.

RÉCIT national en adaptation scolaire – Projet mesure MELS 30054 – Robotique en adaptation scolaire

RÉCIT national en adaptation scolaire – Projet mesure MELS 30054 – Robotique en adaptation scolaire – lundi, 21 juin 2010.

Enseignant responsable du projet en milieu scolaire : Richard Lahaie

Conseiller pédagogique TIC : Yves Duchesne

Clientèle visée : Adaptation scolaire, Premier Cycle du Secondaire

École : Centre éducatif Saint-Aubin de Baie-Saint-Paul (Commission scolaire de  Charlevoix)

    Résumé du projet

    Ce projet visait à l’élaboration et la réalisation d’activités pédagogiques et de situations d’apprentissage en utilisant la robotique comme moyen de transfert, particulièrement les concepts prescrits et savoirs essentiels dans les domaines disciplinaires de la mathématique, de la science et de la technologie (MST).

    En premier lieu, une formation est offerte sur les machines simples (plan incliné, engrenage, poulies, leviers). Par la suite, les élèves sont initiés au logiciel LEGO MINDSTORM, qui permet alors de procéder à la construction et à la programmation de robots.

    Problématique

    Dans le souci d’augmenter la motivation scolaire des élèves en difficultés, il devient impératif de créer des activités pédagogiques et des situations d’apprentissage signifiantes afin d’aider les élèves à développer davantage leurs compétences académiques dans les domaines disciplinaires de la mathématique, de la science et de la technologie (MST).

    Un des objectifs premiers de ce projet, c’était de diminuer le taux d’absentéisme et les interventions disciplinaires, pour ainsi augmenter l’intérêt face aux matières académiques.

    Les intervenants impliqués dans ce projet étaient, bien sûr le conseiller pédagogique RÉCIT, l’enseignant en mathématique, science et technologie ainsi que la technicienne en travaux pratiques (TTP).

    Compte-rendu

    Dans un premier temps, la technicienne en travaux pratiques a offert un atelier sur les concepts de machines simples. Par la suite, l’initiation au logiciel LEGO MINDSTORM pour la programmation a été offerte par l’enseignant et enfin une présentation des pièces robotiques aux élèves en adaptation scolaire.

    Dans un deuxième temps, les élèves ont créé un robot qui pouvait se déplacer. Grâce à cette création, ils ont réalisé les défis d’initiation à la programmation LEGO EDUCATORS, ce qui a amené par la suite à la réalisation des défis de classe qui comportaient les concepts prescrits et les savoirs essentiels du programme de formation de l’école québécoise (PFEQ) dans les domaines disciplinaires de la mathématique, de la science et de la technologie (MST).

    Il faut préciser que les échéanciers pour ce projet ont été respectés. Toutefois, des aspects du projet ont dû être réaménagés :

    Au départ, tous les élèves du groupe (14 élèves) devaient participer à ce projet. Nous avons rapidement remarqué que les filles n’adhéraient pas au projet tel que souhaité, même après plusieurs tentatives de motivation auprès de celles-ci. Alors, nous avons dû réaménager les périodes de projet pédagogique en distinguant les filles des garçons. Pendant que la clientèle masculine s’impliquait activement dans le projet de robotique, les filles quant à elles, préféraient de beaucoup la gestion du projet TVSA.

    Résultats obtenus

    Grâce à ce projet qui a vu le jour, il y a deux (2) ans, nous avons remarqué l’intérêt soutenu des garçons du secteur de l’adaptation scolaire face aux tâches de mécanique et de programmation.

    Les objectifs du projet suite à une deuxième année d’existence, ont été grandement atteints. Les moyens d’évaluation qui ont été retenus sont : le registre des absences et le registre de fréquentation de la salle de travail.

    En dernier lieu, l’appréciation de l’enseignant de mathématique, sciences et technologies a aidé grandement à faire le bilan exhaustif de ce projet. Suite à ce constat, nous avons réalisé que les garçons avaient beaucoup plus de facilité à effectuer le transfert de connaissances en manipulant et en programmant les prototypes de robots.

    Diffusion du projet

    Le projet « robotique pour la réussite scolaire » a été présenté lors du dernier colloque de l’Association québécoise des utilisateurs de l’ordinateur au primaire et au secondaire (AQUOPS) http://www.aquops.qc.ca, en avril 2010.

    Une délégation de nos élèves démontrera prochainement à une classe de 4e année du primaire, leurs réalisations et initieront les jeunes de ce groupe à la robotique.

    Quatre (4) jeunes du groupe ont aussi participé à la journée amicale de robotique qui a eu lieu en avril dernier.

    Site Internet : http://robotique.planete-education.com

    Possibilité de transfert et reproduction

    L’expérience de ce projet est grandement médiatisée. Dès lors, les intervenants intéressés à créer un projet similaire peuvent avoir accès aux forces ainsi qu’aux améliorations à y apporter.

    Suite à cette deuxième année, il a été convenu que la robotique pour la réussite scolaire fasse partie intégrante de la grille-matières du Centre éducatif Saint-Aubin au niveau de l’adaptation scolaire, et ce, dans les cours de projet pédagogique.

    Nous croyons fermement qu’un tel projet peut être réalisable autant au niveau primaire (3e cycle) qu’au niveau secondaire. Bien entendu, les effets positifs et bénéfiques pour ces jeunes deviennent alors palpables dès la première année de son existence.

    Conditions particulières

    Tout d’abord, le fait que l’enseignant ait été formé en robotique a facilité sans aucun doute le transfert des connaissances aux jeunes d’adaptation scolaire.

    L’aménagement de la grille-matières et de la grille horaire a aussi aidé à sa réalisation (deux périodes de projet pédagogique subséquentes en avant-midi et en après-midi). Ainsi, la différenciation des groupes filles/garçons a été des plus facilitantes grâce à l’ajout d’une ressource additionnelle pour le groupe, soit une technicienne en éducation spécialisée.

    Prolongation du projet

    Le projet dans son ensemble fera maintenant partie intégrante de la grille-matières de notre école, tant et aussi longtemps que le titulaire en adaptation scolaire voudra bien le cautionner.

     

    Adresse Web du projet :

    Http ://robotique.planete-education.com

    .

    Contactez-nous

    .

    Carrefour éducation – La robotique pour favoriser la réussite scolaire

    Carrefour éducation – La robotique pour favoriser la réussite scolaire – Montréal, jeudi 9 avril, 2009 par Martine Rioux, APP.

    La robotique devient de plus en plus populaire dans les écoles. Elle est une façon pour l’enseignant de faire visualiser et expérimenter des concepts abstraits par les élèves. Elle se révèle aussi une source de motivation pour les garçons. Richard Lahaie, enseignant à la Commission scolaire de Charlevoix, en témoigne.

    Lorsque les élèves de M. Lahaie, un groupe de première secondaire en adaptation scolaire, ont remporté la compétition régionale de robotique (Québec-Chaudière-Appalaches) en mai 2008, ils étaient en extase. « Depuis des années, ils font face à des échecs. À ce moment-là, ils venaient pourtant de remporter une compétition contre d’autres jeunes, dont plusieurs du régulier. Imaginez le bond dans leur estime d’eux-mêmes. »

    M. Lahaie est catégorique : le projet de robotique qu’il a mis en place avec ses « garçons » a eu des effets bénéfiques sur eux : augmentation de la motivation, diminution des interventions disciplinaire, diminution du taux d’absentéisme chez les garçons, augmentation de la participation active dans les activités de la classe. « Ils vivent des réussites, cela n’a pas de prix. »

    Et c’est sans compter la rétroaction avec les parents. « Enfin, ils reçoivent du positif de la part de l’école. Ils sont impressionnés de voir ce que leur enfant est capable d’accomplir. »

    Intégrer la robotique
    Faire de la robotique à l’école, ce n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. Il suffit de se procurer un équipement de base, d’acquérir quelques notions et de se lancer.

    « Les élèves comprendront rapidement comment utiliser le matériel. L’enseignant n’a pas besoin de maîtriser tout l’environnement », indique Pierre Lachance, responsable du RÉCIT national de la mathématique, de la science et de la technologie (RÉCIT MST).

    Depuis quelques années, M. Lachance offre de la formation et du soutien aux enseignants du Québec qui désirent intégrer la robotique dans leur enseignement des sciences et technologies. Selon lui, l’ensemble du curriculum peut être couvert par le biais de la robotique.

    Au départ, il faut donc se procurer des ensembles de robotique Lego (RCX ou NXT) et des ordinateurs portables. Les ensembles valent environ 450$ chacun. L’enseignant prévoit généralement du matériel pour des équipes de deux élèves.

    Pour cet achat, M. Lahaie a obtenu du financement de la Mesure 30054 en adaptation scolaire. La commission scolaire a complété.

    Il a aussi acheté des ordinateurs de l’organisme Ordinateurs pour les écoles du Québec (OPEQ), qui vend des portables pour environ 75$. « Des ordinateurs munis de Windows 98SE sur lesquels on n’installera uniquement le logiciel de robotique suffisent amplement. Pour faciliter la réalisation du projet, ces ordinateurs seront réservés à l’usage exclusif de la robotique. »

    Les élèves de M. Lahaie ont en plus fabriqué un plateau de missions sur lequel ils peuvent faire circuler leurs robots.

    Mode d’emploi
    Pour l’enseignant, la robotique représente « un moyen signifiant dans le développement de compétences reliées aux mathématiques, aux sciences et à la technologie ». Certaines notions très abstraites font soudainement du sens : diamètre d’une roue et distance parcourue, gain mécanique, centre de masse, intensité lumineuse, vitesse de rotation, gravité, etc. Elles sont mises en action, l’élève comprend à quoi elles servent.

    « C’est probablement l’activité la plus concrète que les élèves peuvent réaliser à l’école. Ils programment leur robot à l’ordinateur et ils voient immédiatement le résultat. Ils savent tout de suite s’ils ont réussi ou s’ils doivent apporter des modifications. Ils s’engagent pleinement dans l’activité et tentent toujours d’aller plus loin », dit M. Lachance.

    Afin de témoigner de son expérience de robotique et de faciliter la tâche à d’autres enseignants qui décideront de se lancer dans l’aventure, M. Lahaie dépose tous ces outils sur le site de son projet. On retrouve entre autres la structure des périodes en classe et le contenu des missions robotique qu’il a développées.

    Le site Robot-TIC du RÉCIT MST propose également la description du matériel et des logiciels utilisés, des informations et ressources pédagogiques, des activités à réaliser en classe avec les élèves, des vidéos expliquant certaines manipulations, des procéduriers, etc.

    Le projet Robotique pour la réussite scolaire a été présenté dans le cadre du 34e congrès de l’Association québécoise pour les troubles d’apprentissage (AQETA). La présentation est en ligne.

    .

    Carrefour éducation – Robotique pour la réussite éducative

    Carrefour éducation – Robotique pour la réussite éducative – Planète-éducation – jeudi, 14 novembre, 2013 par Nancy Cloutier.

    Consultez le site à l’adresse
    http://robotique.planete-education.com

    Classification de ce site Web commenté
    Cette page illustre les différents éléments d’un projet pédagogique ayant pour objectif de faire vivre aux élèves en difficultés une série d’activités reliées aux technologies robotiques afin d’aider à la motivation scolaire et au transfert des apprentissages. Cahiers préparatoires pour missions robotiques, idées d’ateliers et autres ressources pédagogiques sont à votre disposition.

    Description
    Vous avez des élèves éprouvant des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage (retard scolaire, dyslexie, dysphasie, trouble déficitaire de l’attention et de la concentration, trouble de comportement, démotivation) dans vos classes? La robotique vous intéresse? Le projet proposé par le RÉCIT CS Charlevoix est une belle occasion de faire vivre aux élèves une série d’activités reliées aux technologies afin d’aider au transfert des apprentissages du programme de formation, particulièrement en mathématique et en science et technologie.

    Le projet propose aux élèves des situations signifiantes qui suscitent leur intérêt et qui les amènent à résoudre des problèmes. Ils devront chercher et repérer les informations importantes et seront appelés à faire preuve de créativité. Il s’agit là d’une opportunité de projet multidisciplinaire, favorisant l’intégration des matières et la concertation entre les enseignants, particulièrement au premier cycle du secondaire.

    Un support multimédia (audio et vidéo) est offert avec chacune des missions étant donné que les élèves ciblés par le projet sont en majorité des élèves qui éprouvent des difficultés en lecture, ce qui freine bien souvent le développement de compétences en mathématique et en science.

    Par l’initiation à la programmation des robots et la réalisation d’activités de constructions robotiques, on souhaite que les élèves se sentent valorisés. Le travail d’équipe et la coopération sont mis à profit. Ce projet souhaite augmenter la motivation des élèves à risque, de leur faire vivre des réussites du point de vue des apprentissages et d’augmenter leur estime de soi.

    Remarque : il faut savoir que les élèves doivent d’abord compléter certains exercices de la section Robot Educator du logiciel LEGO MINDSTORMS EDU NXT.

    Pistes pédagogiques
    a) Le projet Mathé-Robot

    L’enseignant du régulier qui aimerait initier ses élèves du primaire ou du secondaire à la robotique peut suivre la démarche proposée par le site, bien qu’elle soit destinée à des élèves en difficultés d’adaptation ou d’apprentissage.

    Dans le déroulement du projet Mathé-Robot, deux procédures distinctes sont utilisées. Avec la première procédure, l’enseignant offre une leçon théorique sur une notion mathématique (telles que l’exponentiation et la propriété des opérations) pour ensuite proposer un laboratoire robotique permettant de mettre en pratique ladite notion. Les capsules vidéo et la bibliothèque virtuelle du site Allô prof peuvent servir de référence dans l’enseignement des capsules théoriques, permettant ainsi à l’enseignant d’être plus disponible auprès des élèves rendus à la phase pratique.

    La deuxième procédure consiste à proposer aux élèves l’une des missions robotiques en lien avec une notion mathématique qu’il n’a pas étudiée encore. Une fois la mission réalisée, l’enseignant offre un enseignement théorique portant sur la notion de mathématique « expérimenté ». Ce sont les élèves qui énonceront les liens à faire avec le défi.

    b) Le programme Science et technologie

    En science et technologie, les concepts de l’univers technologique du premier ou du deuxième cycle du secondaire peuvent être mis à profit dans le cadre de ce projet inspirant, allant du dessin technique à la conception technologique, en passant par des concepts reliés à l’arithmétique et la géométrie du programme de mathématique. D’autres projets de robotique peuvent également naître de cette approche.